https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

5 conseils pour les artistes

Que vous soyez concept artist, artiste 2D, spécialisé en environnements, en créatures, en personnages… ces 5 conseils peuvent vous parler ! En tant qu’artiste dans un univers très compétitif mais très en demande également, quels « soft skills » développer ? Quelles sont les compétences à approfondir, comment se sortir du lot ? Suivez ces 5 tips pour devenir un·e meilleur·e artiste.

1. Il n’y a pas d’âge pour se lancer

Partout dans le monde, vous pouvez aller à la rencontre d’artistes différents. Et ils ou elles n’ont pas tou·te·s le même âge, loin de là ! Certain·es se sont lancés il y a 10 ans, d’autres hier. Des cinquantenaires peuvent penser qu’il est impossible de se reconvertir professionnellement, hors c’est faux ! Nous avons ces idées préconçues sur l’âge, alors qu’il s’agit juste d’une croyance limitante. L’important est  d’acquérir des connaissances et d’y arriver éventuellement. Quel que soit votre âge, vous ne ressentez pas cette pression, que » je veux y arriver au moment où je suis tel ou tel âge ». Votre temps est bien mieux servi si vous vous concentrez sur les connaissances et la pratique !

2. Développer un bon réseau

En tant qu’artiste (et encore plus en étant freelance !) il est important d’avoir du soutien. Soutien familial et surtout soutien d’un ou plusieurs réseaux. Que ce soit des commentaires dans des forums dédiés sur Behance ou Artstation, ou bien des communautés IRL (en réel) avec des regroupements d’artistes, ou sur Twitter, ou dans des salons ou des conférences, il faut savoir bien s’entourer. Il est essentiel d’avoir des personnes bienveillantes autour de vous, entourez-vous de gens qui croiront en vous, quoi qu’il arrive. Cela se présente parfois sous la forme d’amis, parfois sous la forme de communautés en ligne.

3. Avoir un mentor

Avoir des personnes qui vous soutiennent, c’est bien. Avoir carrément un mentor dédié à sa réussite professionnelle, c’est mieux ! En général il s’agit d’un·e ami·e, d’un·e professeur·e, d’un·e ancien·ne ·e… bref, n’importe qui qui soit plus expérimenté que vous, plus aguerri et qui puisse vous donner des conseils utiles en tant de crise, en cas de doute. Quelqu’un qui est là pour vous épauler et vous guider, qui saura vous dire les choses « cash » ! N’hésitez pas à demander directement si cette personne peut vous mentorer pendant un temps (6 mois ou 1 an par exemple).

4. Etre résilient

Cependant, même si un réseau d’assistance peut vous aider, vous ne pouvez pas vous y fier. Pour être un artiste à succès, il faut aussi avoir besoin de se construire, de devenir résilient et fort. Tous les artistes sont repoussés et rejetés, mais vous devez continuer à allumer et à poursuivre votre vision. Comment faites-vous cela dans la pratique ? Détachez-vous de l’idée que votre valeur en tant qu’être humain et la qualité de votre art dépendent de votre succès.

5. S’inspirer des meilleur·es

Bien sûr, étudier la théorie de l’art n’est que la moitié de l’équation ; il est également essentiel de pratiquer de manière cohérente. Nous vous recommandons d’étudier les meilleurs dans votre domaine : et ce n’est pas seulement quelque chose que vous faites au début de votre carrière, mais tout au long de celle-ci. Faites des études constantes chaque fois que vous le pouvez ! Même lorsque vous vous êtes établi en tant qu’artiste professionnel, il est essentiel de continuer à apprendre et à créer des projets personnels en dehors de votre travail quotidien.

Catégorie : Secteur 3DŒuvres et artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.