https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

Architecture et rendu 3d

Dans le domaine de la simulation réaliste, le rendu 3D est toujours en plein développement tant au niveau des interfaces utilisateurs qu’au niveau des techniques de calcul de rendu.

Dans le domaine du rendu photo réaliste, les utilisateurs, non spécialistes en infographie 3D notamment dans le secteur de l’architecture et du design, ont poussés la mise en place de solutions techniques apparemment simples, produisant assez rapidement des images de bonne facture.

shutterstock_92675194

Ces solutions de rendu 3D pour être efficaces sont souvent couplées ou compatibles avec un logiciel dit de « 3D », plus ou moins sophistiqué. (Voir nos formations Rendu 3D)

Aujourd’hui dans cette entrée de gamme, qui donne des résultats très convenables, nous pouvons citer le couple SketchUp + Artlantis, ou encore SketchUp + Lumion.

SketchUp est en passe de devenir un des logiciels incontournables du domaine architecturale dans la limite de ses possibilités qui augmentent au fur et à mesure des versions. Bien sur, il n’est pas comparable avec les poids lourds des logiciels d’architecture comme Autocad ou Revit, mais sa grande force réside dans sa prise en main très rapide pour réaliser un projet complet.

Comme tenu de l’utilisation grandissante de SketchUp, les moteurs de rendu sont presque tous devenus compatibles avec ce dernier, notamment Artlantis et Lumion, mais aussi des moteurs plus sophistiqués comme Vray ou Maxwell Render.

Artlantis dans sa version 4 donne aujourd’hui pleinement satisfaction à des utilisateurs qui veulent sortir rapidement une image ou une animation en qualité photo réaliste, sans avoir à mettre les mains dans la mécanique des moteurs de rendu. Radiosité, semi-transparence, correction tonale, matériau métal fresnel et précision des textures sont maintenant mis en place de manière stable assurant en permanence une qualité d’image largement suffisante pour la majorité des projets.

Nous parlerons ensuite de Lumion, dont la force aujourd’hui ne réside pas dans la qualité supérieure du rendu, mais dans la facilité à créer un film de présentation en quasi temps réel du projet élaboré. Le visuel obtenu ne présente pas tout les aspects du photoréalisme, mais est suffisant pour présenter un projet architectural à de futurs clients. Bien entendu l’exportation de SketchUp vers Lumion se fait de manière complète avec les modèles et leurs textures.

Pour terminer ce premier tout d’horizon sur les visuels de présentation en architecture, design et simulation industrielle, nous pouvons parler, à l’opposé des précédents outils montrés, de moteurs de rendu très complets, très techniques, nécessitant une vraie compétence en infographie 3D : Vray et Maxwell render.

Ces 2 moteurs de rendu ont été choisis car ils fonctionnent aussi bien avec SketchUp que avec des logiciels plus complexes de 3D comme 3DSmax ou Maya.

L’utilisation aujourd’hui de Vray par les architectes et designers est bien établie, même si cela doit leur demander un apprentissage plus poussé.
La première qualité de Vray est d’être initialement configuré pour être en mode photoréaliste. Il faudra ensuite principalement faire le choix de méthodes de calcul du rendu selon si la scène est en extérieur ou en intérieur avec des lumières ponctuelles par exemple. La force de Vray réside dans ce choix d’algorithmes de calcul qu’il restera ensuite à paramétrer.
Par ailleurs Vray dans sa version 2 a la possibilité d’être en rendu temps réel afin de voir limmédiatement les modifications de la scène sur le rendu.

Maxwell Render est un des moteurs de rendu les plus réalistes, car notamment l’algorithme de calcul utilisé est en mode « unbiased ».
Il existe 2 grandes catégories d’algorithymes de calcul de l’image photoréaliste :
Soit en mode dit « Unbiased », c’est à dire un calcul exact du fonctionnement de la lumière de la scène. L’image résultante est de meilleure qualité mais les temps de rendu sont importants.
Soit en mode « biased », c’est à dire un calcul qui est approximé et interpolé pour gagner du temps. L’image résultante reste de bonne qualité et les temps de rendu sont moins importants.
Maxwell Render avec sa précision de calcul et ses méthodes de corrections de rendu et de tonalité est un peu la RollRoyce du rendu photoréaliste, assez prisé par les cabinets d’architecture et de design soucieux de montrer des images de trés bonnes définition.

Pour terminer ce dossier, nous pouvons signaler d’autres moteurs de rendu en mode « Unbiased » qui peuvent aussi donner de bon résultat comme IndigoRender, d’autres moteurs de rendu temps réel comme le nouveau LumenRT, qui vont être utilisés dans le domaine de la réalisation d’image de représentation.

Catégorie : Logiciels & TechniquesSecteur 3D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.