https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

VFX dans les séries TV

L’introduction des effets spéciaux dans les séries TV a réellement commencé à se développer avec les séries de science-fiction qui nécessitaient la construction impérative de décors et de mondes irréels.

La plus marquante dans ce domaine est la fameuse série TV Farscape produite entres autres par Sci-Fi Channel et dont les trucages combinaient les effets numériques (Studio Animal Logic) et les marionnettes pour certains personnages (Studio Jim Henson).

drwscreen-shot-2015-01-12-at-16_58

Pré Production et production

Budgets conséquents, technologies de pointe, producteurs, réalisateurs et même acteurs venus du cinéma : nombre de séries n’ont plus rien à envier aux blockbusters hollywoodiens en matière d’effets spéciaux crédibles. Dernier succès en date – et qui fera date : Boardwalk Empire, produit par HBO et soutenu par M. Scorcese, dont l’équipe artistique a réussi l’exploit de projeter Atlantic City à l’époque de la prohibition, raflant à cette occasion deux récompenses pour ce travail.

Du papier à l’écran :

La réflexion autour d’un projet aussi ambitieux que la création de décors d’un autre temps commence nécessairement hors champ caméra, par l’étape papier : synopsis, croquis, storyboards. La recherche documentaire représente elle aussi un vaste travail de fond indispensable, comme ce fut le cas pour le studio new-yorkais Brainstorm Digital, qui a compulsé des liasses d’archives visuelles pour recréer l’atmosphère des années 20 de Boardwalk Empire.
Le décor doit être campé avant d’être numérisé, et les effets spéciaux sont d’ores-et-déjà discutés. Pour « Boardwalk Empire », certains éléments de décors sont proposés et simulés dans des logiciels de compositing comme Nuke (the Foundry ) pour imaginer ce qui sera en décor réel et ce qui sera en décor numérique.Certains studios se sont spécialisés dans ce domaine, comme Third Floor qui propose la réalisation d’animatiques afin de bien appréhender le résultat final.

L’indispensable fond vert/bleu

Les séries bardées de financeurs sont aujourd’hui en mesure de faire appel à des techniques autrefois réservées au cinéma. Le célèbre fond vert , arrière-plan uni destiné à accueillir des éléments montés par ordinateur, n’est qu’une parmi d’autres techniques qui ont été adaptées du grand au petit écran.
Pour les séries, l’utilisation du fond vert est devenu systématique. Il s’impose sous la contrainte technique quand la production est dans l’impossibilité de réaliser la scène entièrement dans le réel ( décors immenses et irréels : Battlestar Gallactica – Zoic Studios, cascades périlleuses,..) mais aussi et de plus en plus sous la contrainte financière. Même pour des séries TV sans grands effets spéciaux, la scène est souvent moins couteuse si elle est tournée en studio et une partie du décor est reconstruite numériquement.

Stargate Studios, célèbres pour avoir conçu les effets spéciaux de séries à succès comme 24 ou Heroes, ont mis au point un pipeline de production efficace, The Virtual Backlot, exploitée pour incruster très rapidement des décors ou personnages à la place des fonds verts de tournage. Dans cette intégration réel/virtuel, le principal travail se porte sur les mises en lumières qui doivent bien sur coïncider. Pour cela, Stargate Studios utilise entres autres les possibilités d’illumination globale avec des maps d’environnement sous un logiciel de 3D comme Maya.

Techniques particulières et propriétaires

Mais bien que faisant appel aux logiciels de création et modélisation numériques traditionnels, nombre de studios spécialisés dans la conception d’effets spéciaux créent eux-mêmes leur propre technologie, adaptée à leur pipeline et à leur objectif de production. Stargate Studios a montré encore une fois toutes ses ressources avec la technique de prises de vues avec des appareils photo Canon 5D montés en parallèle sur une voiture en déplacement pour obtenir un plan large sans déformation du grand angle.

Les studios d’effets spéciaux pour les séries TV travaillent sur des effets qui pourront être portés sur plusieurs productions comme le fond vert, l’incrustation d’objets 3D et les techniques de tournage. Par exemple, le tournage de plans de personnages dans une voiture se retrouve systématiquement dans pratiquement toutes les séries. Avec un système astucieux de tournage, Stargate Studios permet de fournir les arrière-plans sur 360 ° d’un tournage dans une voiture.

Les Studios Zoic ont développé un pipeline de production en studio fond vert appelé Zeus. Ce pipeline bien rodé est utilisé dans plusieurs séries comme Fringe. Sa force réside dans la possibilité de voir simultanément les personnages filmés sur fond vert et intégré dans leurs décors virtuels préparés à l’avance. Pour les séries TV, cette technologie apporte un vrai gain de productivité, tout en laissant la part de créativité intacte avec la possibilité pour le réalisateur d’ajuster le jeu des acteurs aux possibles changements de décors…et inversement.

Catégorie : EntertainmentSéries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.