https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

Les VFX d’Edge of Tomorrow

Un commandant qui n’a jamais combattu ; une guerrière hors-du-commun, une invasion extraterrestre et des voyages dans le temps : c’est le mix et le pari réussi de Doug Liman et de son nouveau film « Edge of Tomorrow ». Tom Cruise reprend du service en science-fiction après un Oblivion décevant. Basé sur le roman d’Hiroshi Sakurazaka, « All you need is kill », ce long-métrage est-il un blockbuster qui en vaut la peine ? Retour sur les VFX d’Edge of Tomorrow.

Edge of Tomorrow

Un jour sans fin + la Guerre des Mondes

William Cage fait partie de l’armée mais n’a jamais combattu de sa vie : c’est un habitué de la télévision mais pas du front. Quand il est accusé de désertion, on l’envoie dans une terrible bataille, celle en France contre les aliens qui ont pris tout le territoire. Lors d’un affrontement avec une des créatures, il meurt, et revient à la vie quelques minutes après au même endroit où il a commencé sa journée. Qui risque d’être assez longue… Si la référence au film de 1993 avec Bill Murray est frappante, le film comporte de nombreuses allusions cinématographiques (la Guerre des Mondes, Il faut sauver le soldat ryan, Full Metal Jacket, Looper, Source Code…) mélangées avec la patte du réalisateur et qui en fait un film unique en son genre. Tom Cruise revient dans un bon rôle, accompagné par la tenace Emily Blunt, une guerrière surdouée qui cache un secret. Ensemble, ils vont tout faire pour débarrasser la terre des aliens ! Ce qui est très intéressant avec ce film, outre les voyages dans le temps, est le côté vidéoludique que le réalisateur donne. En effet le fait de revivre sa journée fait penser aux codes du jeu vidéo « restart » ou « respawn » pour revenir à la dernière version sauvegardée.

edge4

Le Débarquement version moderne

MPC, Framestore, RodeoFX, Sony Pictures, Third Floor ou Cinesite sont les studios renommés qui ont participé au projet. Réalisé par Doug Liman et secondé par Nick Davis, le superviseur des effets spéciaux, le tournage a eu lieu dans les studios de Leavesden (Warner Bros) en Angleterre, qui ont servis pour Harry Potter. Edge of Tomorrow est un véritable défi, et ce sur toutes les séquences. Prenons celle de l’aéroport : il a fallu créer des foules de soldats, des casernes, des véhicules et des avions. Rodeo FX s’est chargé de la réalisation de cette séquence. Sur la plage, un moment qui prend une bonne partie du film, c’est la guerre tel un second D-Day : l’enfer sur terre. Sony ImageWorks a été impliqué : une armada de forces arrivent sur la plage avec des soldats en costumes de combat. Des éléments photographiques ont été ajoutés à des éléments CG et des matte-paintings. Pour réaliser les scènes de la plage, les parties ont été faites en previs. Les simulations d’eau et de vagues ont été réalisées sous Houdini. Arnold a été utilisé pour le rendu et Nuke pour le compositing 3D. Mais dans le film, on voit aussi Paris dévastée, la Tour Eiffel pliée et la pyramide du Louvre cassée : c’est le studio Framestore qui s’est occupé des décors et qui a photographié l’environnement pour ensuite le reproduire en 3D. Les techniques de rotoscopie et de matchmoving se sont révélés être des solutions pour les séquences chaotiques du film. L’équipe d’ImageWorks a manipulé de la roto dans le logiciel Nuke. Les personnages, le terrain, tout était très dense et les concepteurs ont fini par créer un flou de mouvement « motion blur » pour permettre aux compositeurs d’utiliser des mattes pré-réalisées.

edge1

Mimics et exosquelettes dans Edge of Tomorrow

Les exosquelettes ont la côté dans les films sci-fi : avec Pacific Rim, Robocop et Elysium, Edge of Tomorrow s’invite dans la famille des porteurs d’exosquelettes de combat. Ces costumes prirent 5 mois à réaliser et pesaient de 40 à 50 kilos que les acteurs devaient porter, ou plutôt supporter ! Cependant, pour les aider à se mouvoir, des câbles furent installés et ont été enlevés au montage. Les acteurs et leurs armures furent modélisées en 3D. 70 modèles furent créés et 3 tenues furent différenciées : soldat, char d’assaut, mercenaire. ImageWorks a créé une bibliothèque impressionnante de matériaux et de textures qui ont servis pour le pipeline des matériaux (ombres), notamment celles des costumes. L’équipe « shadering » avait toutes les données nécessaires pour les matériaux comme le plastique, le métal ou l’obsidienne.

Le concept de ces monstres est venu d’une vidéo appelée « Resonance / Deus Ex Machina », une animation 3D d’un cube d’où jaillissent des tentacules. Les aliens, extraterrestres présents dans Edge of Tomorrow ne ressemblent à aucun monstre du cinéma : rapides, extrêmement mortels et dotés de tentacules tranchantes, ils sont très originaux et terrifiants. Ils sortent du sable lors du débarquement et sont très difficiles à surmonter. Les sculpteurs et designers se sont donnés du mal pour que les mimics ressemblent à nulle autre créature, à part à un plat de spaghettis noirs ; mais les aliens peuvent changer de forme et de mouvements, ce qui les rend très instables. Ce qui, vous vous en doutez, a posé un problème aux modélisateurs, car normalement il y a une forme qui peut être calée et qui reste la même : là c’est différent ! Ils ont donc créé un plugin Maya qui construit les faisceaux des tentacules ; ils ont défini une courbe centrale à laquelle les animateurs pourraient se raccrocher, et construire les tentacules à partir de cela. Les animateurs ont également eu du pain sur la planche et ont créé divers scripts de mouvements, comme une sorte de main géante pour prendre les victimes. L’automatisation du processus a rendu plus facile l’animation car les mouvements des tentacules secondaires se faisaient de manières aléatoires. Les modélisateurs ont pu faire pousser des tentacules s’ils le voulaient, par conséquent aucun alien ne se ressemble à la fin. Lorsqu’un mimic meurt, il se dissout et devient brisé, comme de la cire ou du bois brûlé ; le matériau de la créature est proche du verre ou de la pierre.

edge2

Edge of Tomorrow est un bon film d’anticipation qui joue avec les codes cinématographiques et vidéoludiques afin de nous donner une expérience en salle obscure unique et intéressante : action, science-fiction et qualité sont au rendez-vous !

Sources :
CGSociety

CGmeetup

Pixelcreation
FXGuide

Catégorie : CinémaEntertainment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.