https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

Game of Thrones, la série devenue légendaire – Partie 1

On ne présente plus Game of Thrones, la série tirée de la saga de George R.R Martin, la plus téléchargée au monde, aux multiples récompenses (Emmy Awards, Golden Globes), bref, une des séries les plus commentées et les plus appréciées. Un voyage s’impose pour découvrir quels secrets VFX se cachent derrière la beauté de Westeros…

« Winter is coming »

L’histoire est complexe. Nous sommes dans un univers fantastique, sur les territoires de Westeros, et chaque roi de chaque contrée (les Sept Couronnes) vise un seul but : conquérir le trône de fer. Un trône forgé par des milliers d’épées ayant appartenus aux ennemis d’Aegon le Conquérant, le premier roi des Sept Couronnes, et forgé par le souffle d’un dragon. Nous, spectateurs, suivons le destin de ces familles nobles : les Stark, les Targaryen, les Baratheon, les Greyjoy, les Tully, les Tyrell, les Arryn, les Martell, et la dernière, mais non la moindre : les Lannister, l’ultime famille royale qui possède le pouvoir. Chaque personnage de la série possède une personnalité propre et un background historique et personnel. Lors de la première saison, l’histoire se concentre sur Eddard Stark et sa famille, vivant à Winterfell et sommé par le roi, Robert Baratheon, de quitter ses contrées glacées et de devenir « La Main du Roi », le plus grand conseiller à Port-Réal, la capitale ensoleillée. Le spectateur vit avec les personnages, qui se rencontrent, s’aiment, se tuent, s’approprient de hautes places ou tombent dans la déchéance. Le Trône de Fer est une œuvre monumentale, une fresque magistrale où chaque roi, chaque manant est un pion dans un jeu entre les grandes familles. Trahisons et alliances sont le pain quotidien de Game of Thrones. Un seul conseil : ne vous attachez pas particulièrement à aucun individu, car celui-ci n’est pas sûr de rester jusqu’à la fin de la saison !

Le medieval-fantasy, une recette qui marche

Les acteurs jouent très bien, les décors et les effets spéciaux sont à couper le souffle, l’histoire est terriblement bien ficelée. L’univers de Game of Thrones est celui du médiéval-fantastique, ainsi on retrouve des inspirations comme Le Seigneur des Anneaux, le Monde de Narnia, Les Annales du Disque-Monde ou encore Lanfeust de Troy. La clé pour comprendre le succès de GOT se situe dans la coïncidence de plusieurs mouvements littéraires et cinématographiques, ainsi qu’une grande allusion aux sagas et la profondeur donnée à tous les personnages. On retrouve des références à des évènements historiques comme les vikings, la chute de Rome, les guerres entre clans ou l’époque de la reine  Isabelle de France. Des peuples tels que les Dothrakis font penser aux nomades comme les berbères ou les touaregs, la famille Lannister aux castes royales d’Angleterre, etc. Les allusions et les inspirations ne manquent pas, la patte et l’originalité de George R.R Martin font de Game of Thrones une œuvre unique en son genre.

Concept art de Karakter Design

Un tournage aux quatre coins du monde

Les producteurs ne lésinent pas sur les trajets pour faire vivre une expérience au spectateur. En effet le tournage de la série s’est déroulé dans plusieurs parties du globe : la saison 1 en Irlande du Nord pour le Nord de Westeros, ou encore l’Islande. Quoi de mieux que les contrées froides pour retranscrire au mieux les aventures de Jon Snow ou de la famille Stark. Pour le côté « sud », ils ont choisi Malte, Maroc ou encore la Croatie. Les scènes sont tellement variées et les paysages tellement vastes que différentes équipent tournent des séquences en même temps. Les studios Paint Hall de Belfast ont quant à eux abrité les scènes d’intérieur. L’Irlande reste le pays dans lequel s’est le plus tourné Game of Thrones, grâce à ses collines et ses étendues à couper le souffle, ainsi que ses vieux châteaux, qui donnent de l’allure à n’importe quel film ou série ! L’Islande a été le décor de toute la partie « au-delà du mur » et les acteurs ont avoué avoir eu très froid… D’après le producteur David Benioff, la quatrième saison de GOT s’annonce serrée au niveau du calendrier, car il y aura beaucoup plus d’actions que les saisons précédentes. Bien entendu, les concepteurs ont eu du travail à ajouter le mur et d’autres détails dans le décor, mais les paysages des différents pays visités ont grandement aidés les équipes VFX par leur beauté naturelle !

Le travail de Green Scene VFX

Ed Bruce, Superviseur VFX chez Green Scene VFX, a travaillé sur la saison 1 de GOT. La société Green Scene est la plus grande et la plus vaste installation en Irlande du Nord, le rendement a été parfait puisque beaucoup de scènes ont été tournées là-bas. L’équipe d’Ed Bruce s’est occupée de 350 plans sur 686 dans la saison 1, dont la séquence de la chute de Bran sur la tour. L’acteur a été pris en charge sur des plates-formes métalliques, cependant cela a été un réel problème car le harnais et la plateforme lui passait par la tête, les bras et le dos : quasiment impossible de tout enlever par ordinateur… Du coup, le torse de l’acteur a été modélisé pour un gain de temps et une certaine efficacité. La team 3D a également créé en post-production des sols herbeux et des détails comme la mousse ou la forêt en arrière-plan afin de combler toutes les attentes en terme d’angles de caméra et de travellings.

Quant à la foule pour le tournoi du roi, cela a été une duplication de personnages sur de nombreuses plaques de fond. Ils ont également tourné quelques extras sur écran bleu comme des tentes créées numériquement, ce qui leur a permis de combler les inégalités. La séquence où la tête du cheval est coupée (aucun animal n’a été blessé durant le tournage) s’est faite ainsi : le personnage de Conan Stevens a utilisé une fausse épée et a frappé dans une prothèse de tête de cheval, une animatronique pour être précis, réalisée généralement avec une peau en latex et des mécanismes internes qui renforcent la ressemblance avec la réalité. Par la suite, un compositeur a peint la blessure sur le coup du cheval et l’équipe 3D a ajouté le sang par ordinateur. D’ailleurs la plupart des combats ont nécessités des ajouts sanguins créés numériquement, sinon cela aurait été très dur de chorégraphier cela avec les acteurs.

 Le campement de l’armée Lannister a été une séquence passionnante pour les concepteurs du studio. Tout d’abord, des tentes et des soldats ont été shootés sous tous les angles puis modélisés afin de capter les silhouettes et les textures. Ils ont ensuite été dupliqués et prêt pour l’animation. L’animateur Vadim Draempaehl a ensuite créé plusieurs soldats : en train de marcher, d’être sur un cheval, de porter des choses lourdes, etc. Cette bibliothèque d’animation a permis à l’équipe de créer des situations variées. Les tentes, l’atmosphère et les accessoires ont été créés numériquement. Le travail de Green Scene pour cette première saison du Trône de Fer a été remarquable, et un grand défi pour toute l’équipe. Les quelques logiciels utilisés ont été Nuke, 3D Studio Max, Photoshop. Ed Bruce a travaillé près d’un an avec toute son équipe pour livrer à temps les séquences.

Winterfell & autres châteaux

Le studio Bluebolt a créé l’environnement et les paysages du Nord de Westeros, ainsi que la cité de Winterfell. L’approche pour chaque type de paysage a été différente selon les mouvements de la caméra et la configuration de l’éclairage pour chaque scène. Les bâtiments ainsi que le château a eu un modèle et une texture de base, puis les concepteurs ont travaillé sur la perspective, la lumière, ont rajouté quelques couches de matte painting pour le détail. L’armée du roi qui arrive à Winterfell n’a pas nécessité de création par ordinateur, mais seulement de la duplication. La ville de Winterfell, très présente dans la première saison, a été construite dans la cour d’un château d’Irlande du Nord, puis des écrans verts assez grands ont été mis en place afin de construire et texturer en post-prod. Les logiciels utilisés ont été Maya, 3Delight, Photoshop, Mari pour le matte painting et Nuke. La gestion de la production a été effectuée grâce à Shotgun. 4 mois pour réaliser les effets spéciaux de 10 épisodes, on peut dire que l’équipe VFX de Bluebolt n’a pas chômé !

 Game of Thrones, de par son environnement particulier, de ses châteaux hors-normes et de des créatures fantastiques, nécessite un grand professionnalisme de la part des artistes et des animateurs 3D. La première partie de cette rétrospective sur le travail VFX de Game of Thrones est terminée, cependant rendez-vous dans très peu de temps pour encore plus de détails sur les effets spéciaux de la saison 3 !

Sources :
– ArtofVFX
– SpinVFX
– It’s Art Mag
– Allociné

Catégorie : EntertainmentSéries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.