https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

Astérix et le Domaine des Dieux

Tous les films sur Astérix ont déjà été réalisés. Tous ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles passionnés résiste encore et toujours aux mauvaises adaptations. Il s’agit d’Alexandre Astier & Louis Clichy qui ont adapté une BD d’Astérix nommée Astérix et le Domaine des Dieux. Pour en savoir plus sur l’animation, les voix des acteurs et les aventures d’Astérix et Obélix, suivez le guide à travers la Gaule…

Le making-of en vidéo


Making of Astérix et Le domaine des dieux par itsartmag

César fait toujours face à ce petit mais fort ennemi qu’est Astérix et toute sa bande de villageois complètement déjantés. Mais au lieu de choisir la force pour contrer les gaulois, il préfère la jouer subtile… En faisant construire un palais résidentiel juste à côté du village, « Le Domaine des Dieux ». Petit à petit, les amis d’Astérix se laissent tenter par le luxe et le confort bourgeois des romains, quitte à délaisser leurs valeurs ! L’appât du gain est très fort, Astérix parviendra-t-il à leur faire entendre raison ? Voici l’histoire du film tirée de la 17ème bande dessinée d’Astérix, une des préférées d’Alexandre Astier.

Domaine des Dieux

Alexandre Astier est connu pour la série Kaamelott, mais aussi pour ses pièces de théâtre : acteur, auteur, il est réalisateur avec Louis Clichy. Ce dernier est un maître de l’animation puisqu’il a travaillé pour Pixar sur les films Wall-E et Là-Haut en tant qu’animateur. Le Domaine des Dieux possède un casting de voix incroyable : Elie Semoun, Alain Chabat, Florence Foresti, François Morel, Géraldine Nakache, et bien sûr Roger Carel pour la voix d’Astérix. La particularité du film, c’est qu’il n’y a pas de doublage ! En effet Alexandre Astier a préféré enregistrer les voix avant que l’animation ne soit totalement réalisée. Un procédé intelligent qui permettait aux acteurs de se concentrer sur leurs intonations, les aspects de leurs personnages et de ne pas se reposer sur les images animées.

asterix4

Le challenge du film, selon Louis Clichy, était de bien adapter les personnages de la BD du papier à la 3D. Tout l’univers d’Uderzo en images de synthèses, un défi plutôt corsé ! Cependant, les dessins avaient beaucoup de reliefs et les animateurs purent s’inspirer sans problème des nombreux dessins de la bande dessinée. Le défi a été réalisé brillamment par le studio parisien Mikros Image. Pour eux, il s’agit de leur premier film d’animation ! De nombreux outils & logiciels ont été utilisés comme Maya pour la 3D ou Nuke pour le compositing. L’outil Arnold a été choisi pour le rendu, Houdini pour les effets spéciaux (les fluides surtout) et enfin Katana pour l’éclairage. Afin de modéliser les personnages, le logiciel parfait était Zbrush. Et pour l’animation, pas de motion capture mais du keyframe. Le rig a été modulable et particulier : en effet le système qu’ont opté les animateurs a été BCS, le plug-in de Maya qui permet d’avoir le contrôle sur les expressions corporelles ou faciales. Des techniques variées, des animateurs talentueux et une équipe d’acteurs au top : le mélange idéal pour un film réussi !

asterix1

Les environnements ont été pris de manière plus moderne et adulte : la forêt est réaliste, le style romain est inspiré des bâtiments extravagants de Las Vegas, les textures ont été choisies pour transmettre les bonnes émotions (le marbre froid, la végétation dense, etc.). Le style graphique s’est vu modéré : pour Astier et Clichy, il ne fallait pas être trop réaliste sans tomber dans le cartoon pur. Un entre-deux qui donne une harmonie visuelle : les textures et les détails sont réaliste, mais le côté dessin animé se ressent dans le graphisme global. Le véritable pari relevé haut la main de Mikros, c’était le temps : 30 mois et le nombre d’animateurs réduits ! Une petite équipe qui a travaillé sur une longue période, se partageant le travail entre animateurs expérimentés et les autres, une répartition des tâches nécessaire.

asterix3

En résumé un travail à la hauteur des bandes dessinées, un moment cinéma très drôle et une petite pépite d’animation française ! Par Toutatis, allez voir le Domaine des Dieux

Sources :
Allociné
Itsartmag
Pixelcreation

Catégorie : CinémaEntertainment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.