https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

5 conseils pour bien débuter les VFX

Comment bien démarrer en tant qu’artiste VFX ? Explorons ensemble les manières de bien débuter votre carrière : logiciels, formation, matériel, réseau, inspiration… tout ce qui peut vous permettre d’aller dans la bonne direction alors que vous vous lancez dans ce voyage passionnant !

1/ Se former aux VFX

La formation est la base de toute activité dans le domaine des VFX. Que vous soyez autodidactes ou que vous préféreriez passer par une école (en ligne ou en présentiel), on ne peut pas débuter sans se former au préalable. After Effects, Maya, 3ds Max, Nuke, RealFlow, Houdini seront parmi les logiciels que vous devrez maîtriser pour commencer votre carrière dans les effets visuels. Il ne suffit pas d’accumuler les tutos ou les connaissances théoriques pour progresser : il faut également pratiquer régulièrement, sous l’œil d’un(e) mentor avisé qui peut vous donner les meilleurs conseils. En général, les enseignant(e)s qui continuent à travailler dans leur spécialité se tiennent au courant de toutes les nouveautés et ont un œil très précis. Ils ou elles seront capables de vous aiguiller au mieux.

Pour beaucoup, les formations VFX ou les diplômes ne sont qu’un bout de papier, mais chez e-tribArt nous pensons qu’une bonne formation, même courte, peut apporter un grand bénéfice aux apprenant(e)s qui s’investissent. Il suffit de consacrer son temps et son énergie et d’être passioné(e) et la formation portera nécessairement ses fruits !

2/ Du bon matériel

Pas de bon rendu sans de bon matériel. La “bécane” doit être au top niveau si vous souhaitez faire vos rendus le plus rapidement possible (et on sait que cela peut être long !). Et que vous soyez portables ou bureau, l’ordinateur doit avoir de bons microprocesseurs, c’est indispensable. Si vous souhaitez vous concentrer sur la modélisation et l’animation, vous aurez besoin d’un ordinateur rapide, d’un processeur à la pointe et d’une bonne quantité de RAM. Il existe deux façons d’effectuer vos calculs de rendu : la première est sur votre CPU et la seconde sur votre GPU. Le rendu CPU existe depuis le début du rendu, mais depuis quelques temps le rendu GPU a commencé à être une alternative parfois meilleure car les GPU effectuent le processus de rendu de manière à gérer très rapidement quelques tâches spécifiques. Vous pouvez regarder du côté d’AMD ou Nvidia qui créent d’excellents processeurs.

3/ Trouver l’inspiration

Les bons (voire les meilleurs) infographistes font une veille systématique du secteur tous-les-jours. Et oui ! Les technologies évoluent très rapidement, les tendances aussi. Que ce soit la nouvelle version d’Unreal Engine, un nouveau plugin pour Maya ou un film d’animation à voir sur Disney+, les opportunités d’apprendre et de s’inspirer sont quotidiennes. Essayez de vous créer une liste de sites web, de blogs, de forums Reddit, de serveurs Discord, à observer tous les jours pour faire votre veille. Faire sa veille signifie se renseigner et glâner des informations importantes dans votre domaine d’activité : ce qui est indispensable pour le VFX artist. N’oubliez pas de checker régulièrement les sites comme Behance ou Artstation pour voir ce que vos concurrent(e)s réalisent !

4/ Un objectif clair & précis

Une des principales choses à retenir pour bien débuter dans cette industrie est d’avoir un objectif clair pour votre carrière FX. Qu’est-ce que vous visez ? Sans objectif, il est difficile d’avoir un parcours intéressant. Faites en sorte que votre carrière corresponde à vos envies, n’hésitez pas à switcher de projets, à demander des responsabilités et parfois, à quitter un studio pour aller dans un autre. Il n’y a rien de mal à ça, au contraire ! Vous pourrez vous challenger, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir un nouveau pipeline et apprendre, encore et toujours. Vos objectifs peuvent être nombreux : vous pouvez avoir envie de travailler sur un type de film ou de série, de maîtriser à fond un logiciel, d’avoir comme collègue telle ou telle personne ou de rentrer dans ce studio spécifique. Gardez votre objectif en tête, notez les étapes pour y arriver et foncez !

5/ Développer son réseau

Une fois que vous vous êtes formés, que vous faites votre veille constante et que vous avez déterminé votre objectif, vous êtes déjà bien partis ! Mais comme dit le dicton “tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin” : alors il est temps de construire un réseau, même petit. Cela peut commencer par vos collègues de classe, vos enseignant(e)s, vos amis dans le même domaine que vous. Plus vous avancerez dans votre carrière, plus vous vous ferez des contacts qu’il faudra précieusement garder. LinkedIn est le réseau social par excellence pour rester en contact, demander des nouvelles et potentiellement vous offrir des opportunités.

Catégorie : E-learningSecteur 3D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.