https://www.e-tribart.fr/blog/confiants-dans-leurs

Témoignage d’ancien élève : Nicolas Bonin

Retrouvez aujourd’hui le témoignage de Nicolas Bonin, spécialisé en infographie 3D architecture avec une double casquette : chef de projet dans un studio & freelance. Un ancien élève d’e-tribArt qui possède beaucoup de cordes à son arc. Il nous parle de son parcours, de sa formation à e-tribArt et de ses projets !

© Nicolas Bonin / landgraphic3D
© Nicolas Bonin / landgraphic3D
  • Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Nicolas Bonin, j’ai 32 ans et je viens de Saône-et-Loire, à côté de Macon. Je suis actuellement freelance dans le monde de l’architecture et de l’immobilier mais il m’arrive aussi de travailler pour des agences de communication et fabricants de produits. Je suis également en poste en tant que chef de projet dans un studio lié aussi au monde de l’architecture et de l’immobilier sur Lyon (Archi-Graphi). J’ai un emploi du temps pas mal chargé avec ces deux casquettes.

  • Quel a été votre parcours (études) ?

À la base, j’ai commencé des études dans le paysage, à l’époque ma motivation était de pouvoir faire quelques choses de mes mains dans un domaine créatif et surtout à l’extérieur, je suis donc parti en internat dans un lycée professionnel à Tournus (71). A la fin de mon Bac Pro, j’ai décidé de pousser ma créativité et mon goût au dessin en allant étudier sur Dijon dans un BTS aménagement paysager. C’est à ce moment que la 3D est venu à moi. Un de mes professeurs de l’époque était précurseur de Sketchup et voyant mon attrait au nouvelle technologie a décidé de me prendre en main et de m’accompagner dans ce nouvel élan pour les images de synthèses. A ce moment peu de cabinet d’architecte paysagiste utilisait la 3D pour les rendus.

C’est donc à la fin de ce BTS, que j’ai intégré la première licence en Infographie paysagère en Alternance, je suis donc parti faire mon apprentissage dans un gros cabinet sur Paris. Un des seuls cabinet en France à l’époque (Thebaud Urbanisme Paysage) à avoir ouvert un pôle 3D (Geo Vision Avenir). A ce moment le monde de la 3D ne m’a plus quitté. J’ai découvert et appris énormément de choses sur place avec une des entreprises pionnières dans ce milieu. A l’obtention de ma licence, j’ai décidé de parfaire mes connaissances en intégrant E-Tribart où j’ai intégré le cycle Lead Infographiste 2D/3D. A la fin de mon diplôme sur 2 ans, j’ai décidé me lancer en Freelance (2013). En 2016, j’ai donc intégré Archi Graphi en tant qu’infographiste Junior.

  • Comment est venue l’envie de faire votre métier ?

Comme expliqué plus haut cette envie est venu au fur et à mesure de mon parcours scolaire. Petit j’étais un fan absolu de BD. Ce qui m’intéressait n’était pas l’histoire en elle-même mais plus le dessin. On ne peut pas dire que j’étais doué pour le dessin mais du coup la 3D m’apporté ce côté que je ne pouvais avoir avec un crayon. Je me suis donc mis à fond dedans et découvert ce métier prenant et passionnant.

  • Comment s’est passée la formation e-tribArt ? Qu’en avez-vous retenu ?

La formation E-Tribart s’est très bien déroulé. On était malgré la distance une super équipe. On a pu aller tous ensemble au festival d’Annecy et se retrouver. Aujourd’hui je reste en contact avec certains. Pour ce qui est de la formation, tout était complet et j’ai pu découvrir de mon côté le compositing et l’éclairage de manière plus poussée. Je retiens surtout que l’investissement doit être total. La 3D est un métier de passion et de sacrifice. L’investissement en dehors des cours est indispensable, on ne peut se contenter juste des moments avec les professeurs.

© Nicolas Bonin / landgraphic3D
© Nicolas Bonin / landgraphic3D
  • Que pensez-vous globalement de la situation du secteur de la 3D (au niveau de l’emploi, des études) ?

Avec l’année 2020, du côté de l’architecture et de l’immobilier, il y a du travail si on se donne les moyens. Dans ce secteur la concurrence est forte, les prix de plus en plus bas mais si on propose quelque choses de qualité il est encore possible de s’en sortir.
Il faut proposer quelques choses de différent. Je ne peux parler du secteur du jeu vidéo car je n’ai pu avoir l’occasion d’y travailler. On voit de plus en plus d’autodidactes qui se lancent. Mais la culture que peux nous transmettre les professeurs est important et l’échange entre les élèves est important. Pour ma part, je ne regrette pas d’avoir choisi e-tribArt, c’est une école en ligne que je cherchais, et elle m’a donné pleinement satisfaction et m’a permis de m’améliorer encore et encore pour qu’enfin je sois sur le marché du travail.

  • Avez-vous des conseils pour les élèves actuels et futurs d’e-tribArt ? 

Ne lâchez pas, ne comptez pas vos heures, sortez du lot et prenez conseil où vous pouvez. N’oubliez pas que malgré que ça soit un métier où nous passons la plupart de notre temps devant nos écrans, cela reste un métier de partage.
En résumé passion, organisation qui est importante une scène, un compositing bien organisé est précieux et vous fera gagner du temps. E-Tribart vous permettra de mettre en œuvre et en valeur vos compétences.

© Nicolas Bonin / landgraphic3D
© Nicolas Bonin / landgraphic3D
  • Quels sont vos projets professionnels ?

De mon côté, plein de projets sont en cours. J’espère pouvoir ouvrir mon studio rapidement avec la recherche de talent pour développer la partie film !

Retrouvez tous les travaux de Nicolas sur son site web freelance, le site web du studio où il est chef de projet, son Vimeo ainsi que son Instagram !

Catégorie : Témoignages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les dents peuvent commencer à mal pour diverses raisons, même les personnes qui sont confiants dans la santé de leurs dents, peuvent parfois éprouver une sensation douloureuse. Cela peut être causé par certains facteurs, tels que les troubles du système nerveux, rhumes, ou si vous êtes dans la rue. Naturellement, vous ne serez pas en mesure de déterminer la cause de la douleur vous-même, et de diagnostiquer vous-même, mais si vous avez récemment visité le Bureau du dentiste et le médecin a confirmé que vous avez sur le http://mangopharmacieenligneblog.fr/acheter-cialis des dents saines et il n'y a pas de maladies de la cavité buccale, et la douleur n'est pas Retraites, ne vous précipitez pas à boire des analgésiques. Ces médicaments, en plus de l'effet apaisant, sont souvent contre-indications et sont parfois addictif.